Canalisation

Avatar du membre
Micha
Coévoluant
Messages : 156
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010 22:47

Que pensez-vous de cette notion de canal? Moi-même, je pratique le reiki et mon prof me parlait souvent de cela: d'être un canal. Il expliquait le fait ainsi: "L'on est comme un tuyau d'arrosage à travers laquelle l'énergie passe. On ne contrôle donc pas le soin mais cela n'exclut en rien le fait de travailler & de pratiquer de son mieux. Il faut laisser couler: lâcher-prise. etc..."

Lors de mes recherches, je suis tombé sur des parallélismes +/- interessant: celui des anges et de Dieu. J'admet que l'on puisse être canal dans le sens ou on leurs permet d'opérer à travers nous. Et là, j'ai douté car le reiki n'est ni un dieu, ni un ange, et ne fait rien par lui-même s'il n'est pas sollicité par intention (libre-arbitre aussi peut-être). Moi, perso, je ne me sens pas canal, je suis reiki. Juste être.

Qu'en pensez-vous? Que signifie être canal pour vous?
La clef de l'humanité se trouve dans la fusion de nos différences.
Avatar du membre
Aor
Coévoluant
Messages : 148
Enregistré le : dim. 31 janv. 2010 12:25

Bonjour!

Bonne question... au fait, c quoi, une bonne question?

J'ai eu pratiqué le Reiki et ses nombreuses marches... Qu'est ce que Jean panse? Je le laisse panser ses imperfections!

Canal: l'image du tuyau reliant deux endroits de conscience est bonne: notion d'extrémités, de parois, de diamètre, de flux, de perte de charge... On est observateur de ce qui se passe en amont, en aval, dans le tube, ou bien du dispositif complet, pour tout avoir en vue, peut être dans un troisème site de conscience .Ce qui va se passer dépendra des deux premiers endroits de conscience , d'une différence de potentiel entre eux et de ce fameux tuyau. Les interactions entre le tuyau et le fluide qui y circule dépendront de la différence de densité entre paroi et fluide, des aspérités de la paroi...

Si je formule ou imagine une in-tention, c à dire que je pose une tension dans le système, je le modifie: par exemple en visualisant ou espérant un fonctionnement, un résultat, même si les contours ne sont pas précisés, ou par exemple en imaginant la fonction de l''énergie, à moins que cela ne soit celle d'un égrégore. J'aurais peut être l'impression que quelque chose agit seul. Mais le fait d'avoir volontairement posé ma conscience dessus (et cela se prouve en physique quantique: relation entre l'observant et l'observé) modifie le système.
Et le je qui pose, c'est celui de l'égo, m^me bien intentionné, avec une partie de son mental.

Si je me considère comme un tuyau, ce fameux tuyau: un tuyau creux (dit le Belge), un tuyau creux à l'intérieur (dit le Flamand), un tuyau creux à l'intérieur dedans (comme dit le Bruxellois) ,il faudra que je sache si les extrémités sont ouvertes , mon diamètre, mes aspérités... Mais si j'invite , si j'autorise quelque chose à passer en moi, c'est encore mon Je qui se pose en Dieu ou en l'égal de ces principes vitaux, divins, (même si c du bon apporté par Yquem)... Et par expérience, si j'invite, si je tente de suivre, si j'observe : alors ces énergies subtiles s'évanouissent, pour parfois céder la place à celles bien plus lourdes que nous brassons à longueur de pensées. Mais cela n'est pas graaave, docteur!

C'est différent d'incorporer une autre conscience, en énergie: on reste dans son individualité.

Qd je suis canal, cela se pose comme une séance de méditation en foi ou en confiance: préparation corporelle, pour éliminer les tensions internes (diaphragme, etc..) ensuite silence mental, immobilité.... Je suis polarisé , "accordé" sur les fréquences les plus élevées que je peux supporter. Lâcher-prise... ET en fait, j'écoute la Vie, l'Esprit qui timidement se manifeste en moi: simplement écouter en toute passivité et l'Esprit alors montre qu'il peut agir en moi ou par moi... L'égo peut, dans le lâcher-prise, devenir serviteur de l'Esprit, après beaucoup d'essais (hein? fructueux).
Le garde fou? Quoique la folie, dans ce cas, apporte beaucoup!: c la permanente possibilité de dire STOP, NON, si on sent que cela ne va pas; ou tout simplement de mettre volontairement son attention dessus!

C peut être comme le travail quantique que propose JP...

C'est à la fois superposition de consciences , individuelle ou autre.

Et sssi je me sentais comme tout cela à la fois, rien que percevoir ce tout? comme une partie du tout et tout à la fois?

Pour un dimanche lumineux!


Aor
אוֹר
CLO
Coévoluant
Messages : 74
Enregistré le : mer. 2 juin 2010 01:28

j'aime bien ton approche Aor car à mon avis elle est tout en humilité ;

Clo
Manuel
Coévoluant
Messages : 98
Enregistré le : ven. 3 juin 2011 11:51
Contact :

Bonjour,


Aor effectivement merci beaucoup de ce cheminement du coup qui éclaire pas mal de questions que je me pose.


En tout cas dans l'idée du canal, j'en ai une simple :


Comment expliquez vous le phénomène de concentration, celle de tous les jours, d'un enfant, juste porter son attention sur ?


Alors si en plus on se concentre de tout son coeur.....


Au plaisir en tout cas ,


M
Chaque Homme peut être pur et extrêmement corrompu à la fois.
Répondre

Retourner vers « Soins, énergétique, thérapies, santé »