Poele de masse

La géobiologie de l'habitat et plus largement les initiatives, expériences et créations en écoconstruction, les alternatives qui nous font rêver... et agir !
sofie
Coévoluant
Messages : 979
Enregistré le : sam. 23 janv. 2010 23:29
Localisation : Limousin
Contact :

Salut !

Je rénove ma maison actuellement et nous avons fait installé un poêle de masse ("type Alsacien") , il a été monté sur place en briques réfractaires. Le monteur pose les briques de manière à réaliser un cheminée de l'air frais venant de la cave (trou dans le plancher), jusqu'au foyer, puis continue son montage au dessus du foyer (genre labyrinthe) jusqu'en haut du poêle, qui pour nous fait 1.80m, il est nécessaire que ce poêle, ait une taille assez conséquente, puisque le principe est de chauffer très fort et très rapidement le bois mis dans le foyer, afin que les briques chauffent. Une fois les braises faites et qu'il n'y a plus aucune flamme, il faut couper toutes les arrivées d'air et évacuation d'air pour que la braise continue son travail de chauffe.

Le dégagement de chaleur est optimale seulement 2/3 heures après la flambée et dure de 12 à 20 h selon la taille du poêle.
Pour info , nous avons un des plus petits 1.2 tonnes pour 100m2 d'habitation (ça peut aller jusqu'à 5 tonnes et plus)

Comme il faut chauffer vite et fort, on oublie le chêne, en préférant les bois blanc type bouleau, charme, frêne , en petits rondins, donc une grosse économie sur le chauffage, puisqu'avec 250 euros/an on devrait avoir ce qu'il faut, sauf si j'arrive à gratter quelques chutes de bois auprès des scieries, menuiserie et fabricants de clôtures du coin, on peut aussi y mettre du bois de palette et du bois de récup, car avec la puissance de chauffe, il y a très peu de risque d'encrassement et très peu de cendres.

Contrairement à ce que je pouvais penser avant, un poêle alsacien peut avoir un aspect assez moderne :
IMG_2331.JPG
IMG_2342.JPG
IMG_2358.JPG
IMG_1842.JPG

Une fois les braises quasi éteintes, on peut les pousser et faire cuire des pizzas, du pain etc ... et ce que vous voyez en haute c'est une chauffe plat qui monte à 220 degrés , dans lequel on peut faire mijoter dans un cocotte en fonte par exemple, donc en cas de coupure d'électricité en plein hiver , on peut se chauffer et manger !

Voilà ! je voulais partager parce que c'était un rêve depuis plusieurs années, et je pense que c'est une bonne solution écologique et économique de se chauffer, pour un investissement inférieur à un chauffage central et soumis à crédit d'impôts et puis je l'adore mon poêle !!! :D
Avatar du membre
MANSO
Coévoluant
Messages : 1187
Enregistré le : jeu. 29 mars 2012 17:23

Il est super ton poil ;-)
Merci pour le partage.
Des bizousss
Répondre

Retourner vers « Habitat »