« Co-Evolution: Observer le Vivant »-« Quo Vadis » 432 Hz

De l'échange... et en direct !
Avatar du membre
Jean-Pierre Martinez
Messages : 4291
Enregistré le : lun. 5 nov. 2007 21:33
Localisation : Limousin - Marval (87)
Contact :

« Co-Evolution: Observer le Vivant »-« Quo Vadis » 432 Hz


Interview de « Jean-Pierre Martinez » : « Chercheur en énergétique, formateur, clairvoyant et accoucheur de talent » – Réalisée en Septembre 2016 sur 432Hz Radio par Axel Aime.

Sujets : « Observation du Vivant, Co-Evolution, Travail sur soi, Quête intérieur, Thérapies, Équilibre de nos énergies, Exprimer nos potentiels et comprendre notre lien à la nature, Rapport à notre environnement »


Jean-Pierre Martinez

elementerre, non ?
----------------------------------
Découvrez les prochains stages
Découvrez la chaine youtube
sofie
Coévoluant
Messages : 979
Enregistré le : sam. 23 janv. 2010 23:29
Localisation : Limousin
Contact :

Salut !
Merci pour ce partage! et merci pour la découverte de cette émission et de cet animateur qui rayonne quelque chose de chouette !

J'ai pas toujours la même vérité que toi sur certains sujet et notamment la permaculture ;) , tout change et tout évolue même les gens ! :) et puis on a tous à transmettre, quelque soit notre degré d'expérience dans un domaine , même mon fils de 5 ans est en capacité de transmettre à un petit de 2 ans qui ne saurais pas faire quelque chose ... C'est aussi ça, qui met en lien, le partage d'expérience quelque soit le niveau de l'enseignant et que vaut une formation plutôt qu'une autre puisqu'au final c'est juste une question de légitimité à enseigner/à transmettre ce qu'on a appris ou expérimenté.

Et un deuxième sujet qui m'a titillé, sur les différentes portes qui permettent de s'ouvrir à soi (hypnose, etc ... ) , peu importe la porte , l'important c'est la suite, est-ce qu'on reste figé dans ce qu'on connaît ou est-ce qu'on s'autorise à se faire suffisamment confiance pour aller vers l'inconnu quitte à remettre en question sa pratique de base (ce n'est pas donné à tout le monde car demande une énorme remise en question). Est-il pour autant nécessaire de juger les gens qui reste figé dans le connu ? il en faut aussi ... c'est la diversité pour que chacun puisse se reconnaître et trouve sa première porte , quelle qu'elle soit, pour ensuite prendre du recul et trouver sa voie ..et ainsi de suite ...

Puis, comme souvent dans tes vidéos ou interview, ce qui me heurte c'est la façon de te moquer gentiment ou pas de certaines personnes, parce que je ne comprends pas ... quand on voit une personne et qu'on perçoit ses blessures, ses blocages ou ses conditionnements, à quoi ça sert de la juger ? au contraire, ça va chez moi générer de l'empathie , après j'ai le choix de rester en lien ou pas , mais c'est un autre sujet ...Avec en plus, toujours mon petit hamster qui me dit ," bah si il juge untel sur ce qu'il fait ou ce qu'il enseigne , c'est quand mon tour ??" :D , sachant qu'au final on ne juge que soi ...


En diffusant cette émission, tu n'attendais peut-être pas de retour au fait ... mais bon trop tard j'ai fait le mien !!! :D :D
Merci encore ! bises
Avatar du membre
Corinne 2 2
Coévoluant
Messages : 271
Enregistré le : dim. 18 oct. 2015 16:38
Localisation : Ain

Toujours plein de choses à "picorer" dans ces échanges... Merci!

Une petite réflexion par rapport au jugement (évoqué vers la 28ème mn): en général quand on parle de jugement c'est plutôt entendu dans le sens d'une critique (souvent négative) mais là, Jean-Pierre en parle comme d'une évaluation, ce qui me parait beaucoup plus constructif... alors effectivement on est tous toujours dans le jugement et en permanence puisque c'est par rapport aux capacités ou incapacités.

Après est-ce que selon le ton de la voix ou l'intention qu'on y met ça peut prendre un sens différent, mais aussi comment le réceptionne l'interlocuteur...?
Qu'en pensez-vous, comment entendez-vous le mot jugement...?


Quand il est question de vocabulaire et de la couleur qu'on met sur un mot... ça me rappelle ce petit texte:
Entre ce que je pense,
ce que je veux dire,
ce que je crois dire,
ce que je dis,
ce que vous voulez entendre,
ce que vous entendez,
ce que vous croyez en comprendre,
ce que vous voulez comprendre, et
ce que vous comprenez,
Il y a au moins neuf possibilités
de ne pas se comprendre.
sofie
Coévoluant
Messages : 979
Enregistré le : sam. 23 janv. 2010 23:29
Localisation : Limousin
Contact :

Merci Corinne !! ;) j'adore ce texte ! Il résume tout le principe du jeu ... quelle facette prenons-nous ?
Avatar du membre
Jean-Pierre Martinez
Messages : 4291
Enregistré le : lun. 5 nov. 2007 21:33
Localisation : Limousin - Marval (87)
Contact :

Sofie

Je suis ok avec le fait que chacun est des chose à transmettre, mais ton enfant de 5 cinq ne va pas former un paysan de 60 ans.
C'est plus parfois la conscient de sa limite qui est un élément clef.
Pour reprendre la permaculture, je persiste sur le fait que ce n'est pas avec 1 ou 2 semaine de formation que tu te pose conseiller, sauf à avoir un bagage de lien à la terre important avant, ou alors bien être transparent avec les élèves, j'ai fait 2 stages j'ai pas de pratique et je vous transmet du savoir (voir ca) et pas de la connaissance (naitre avec).
Et dans ce cas c'est ok pour moi.
Juste cohérence et transparence.
Par exemple l'emmène un groupe en Islande, je pose bien que je ne connais pas physiquement le pays,c'est juste une base cohérence et de confiance.
Si je parle de Brocéliande, je peux mettre en avant que j'ai fait 15 x 8 jours de stage dans cette forêt et je je la découvre encore d'ailleurs.
Bref, pour l'hypnose c'était en écho avec l’interviewer et du coup c'est beaucoup revenu (faudrait que j'écoute)

Pour te rassurer, ou pas, je suis en permanence en évaluation de mon environnement, de tous mon environnement, puisque que le vivant fonctionne comme cela.
Mais comme toutes évaluations, pour moi, elle s'adapte dans le temps.

Corinne 2 2
Quand il est question de vocabulaire et de la couleur qu'on met sur un mot... ça me rappelle ce petit texte:
Entre ce que je pense,
ce que je veux dire,
ce que je crois dire,
ce que je dis,
ce que vous voulez entendre,
ce que vous entendez,
ce que vous croyez en comprendre,
ce que vous voulez comprendre, et
ce que vous comprenez,
Il y a au moins neuf possibilités
de ne pas se comprendre.
et on peut en rajouter quelques un à la liste...


Bises
Jean-Pierre Martinez

elementerre, non ?
----------------------------------
Découvrez les prochains stages
Découvrez la chaine youtube
Répondre

Retourner vers « Conférences »