Question subsidiaire à celle de la maladie des EDLN

Répondre


Cette question est un moyen d’empêcher des soumissions automatisées de formulaires par des robots.
Smileys
:D :) ;) :( :o :shock: :? 8-) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: :geek: :ugeek:

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont activés

Revue du sujet
   

Étendre la vue Revue du sujet : Question subsidiaire à celle de la maladie des EDLN

Re: Question subsidiaire à celle de la maladie des EDLN

par Aor » mer. 14 mars 2012 09:30

Rapidement: un Korr, un Korrigan, des Korriganed ou ar C'horriganed en breton
Korr: nain ; Korrigan : petit nain ; korriganed : des petis nains (en langue bretonne).

En fait des êtres de 80cm à 1m20, d'apparence humaine non difforme, aux oreilles longues et horizontales, oeuvrant dans le milieu souterrain, en partenariat avec les esprits des minéraux, le lait de lune, pour énergétiser le sang de la terre, faire des objets éthériques....
Les représentations et commentaires sur le net ne leur correspondent pas . Ce sont plutôt les descriptions de nains ou autres farfadets.

Voilà les images qui me décalent le moins:
Koren.jpg
Koren.jpg (4.28 Kio) Vu 1650 fois
et
ulla_elf_king.jpg
ulla_elf_king.jpg (148.06 Kio) Vu 1650 fois
sans les tatouages du visage, avec un diadème...


Quant à la vibration du rire dans mes cellules, cela n'a pas forcément été agréable car associé à une leçon/ moquerie et à une manipulation . Je préfère de beaucoup le délicat baiser surprise sur les lèvres d'une chamane du monde invisible lors d'un stage ;) Elle avait offert d'effectuer un travail sur chaque participant et c'est tout ce qu'elle m'a fait à moi, avec bcp d'humour. Bien sur, pour l'être du feu, vu d'en haut, rien n'est grave et tout est dynamique.

Pour finir, l'oreille droite n'a rien de métaphorique. Une petite fée? Son doux babil ne t'empêche pas d'être, de penser, de vivre!!!

Belle journée sous le soleil!

Aor

Re: Question subsidiaire à celle de la maladie des EDLN

par libelluleargentee » mer. 14 mars 2012 00:44

Cher Aor,

Quelle réponse merveilleuse avec toutes tes anecdotes (oui je sais ce n'est pas ton but)! Quel monde magique! Je sais que chacun a son chemin propre, mais je regrette quand même un peu mon manque de perception de tous ces esprits dont tu parles (un korriganed? Qui est-ce???).

Tu dis:
"Parfois les EDLN communiquent avec moi par "émotion" interposée, comme un langage non verbal et dénué des conséquences de mobilisation des émotions. C'est une transmission d'info, à ce que je crois, directement de corps émotionnel à corps émotionnel. Parfois, ils communiquent également par l'envoi de parfums... En, général, c qd le travail ou l'état d'esprit dans lequel je suis est en accord avec le livre de la Vie.." Ces mots résonnent bien en moi...

Tu as raconté aussi: "J'ai encore dans chacune de mes cellules le retentissement de son éclat de rire (l'esprit du feu) ..." Ca, c'est vraiment le genre de ressenti que j'aimerais vivre, cela doit être absolument fabuleux, non? Sentir en soi l'éclat de rire d'un être non humain! Ou un câlin archangélique!

"Faire n'importe quoi avec notre libre arbitre": oui, mais je pense que cela peut s'argumenter. Il est vrai que c'est facile de se dire, ben ce que j'avais dit sur le non hasard et la perfection du monde, pour excuser la stupidité de la conduite humaine. Mais d'une manière ou d'une autre, tout ne s'équilibre-t-il pas? Si ce n'est maintenant, eh bien plus tard, dans un temps qui n'est pas forcément le temps humain? Je ne puis me défaire de l'idée que: sur le plan de notre incarnation ici, plan matériel, oui, il y a des erreurs, des conneries ayant été commises, comme aussi des actes généreux, merveilleux, admirables et que nous sommes responsables de ce que nous vivons. Et sur un plan non incarné, au-delà de notre temps humain, terrestre, tout est vraiment parfait, les événements se déroulent comme ils se déroulent, et c'est ainsi. Et donc, je ne puis m'empêcher de penser qu'au fond, rien n'est grave. Nos corps peinent dans le relatif, et Nos âmes jouissent dans l'"absolu"...

Enfin:
"Toutes ces "réflexions" te sont elles propres ou susurrées à l'oreille droite par un EDLN qui t'accompagne?" Ah ça, ça si je pouvais l'affirmer, le savoir pour sûr, j'adorerais que ce que tu dis soit vrai, et tant pis si je passe pour une décérébrée qui ne sait penser par elle-même! Qu'il/elle me susurre ainsi des réflexions à longueur de journée!

Dernière question Aor, tu dis "oreille droite", c'est juste métaphorique, ou ...??? Car le pavillon de l'oreille D me démange tous les jours ou presque.

Encore grand merci pour ce partage et bonne soirée/bonne journée
MJ

Re: Question subsidiaire à celle de la maladie des EDLN

par Aor » mar. 13 mars 2012 10:11

Bonjour, MJ...

Toutes ces "réflexions" te sont elles propres ou susurrées à l'oreille droite par un EDLN qui t'accompagne? ;)

Désespoir, chagrin... ce sont pour moi des sentiments/émotions, comme on voudra les appeler, basés sur des images surtout mentales. On compare, on attend, on regrette... Bien souvent loin de la réalité première.
Si on écrit: c'est de toutes façons "parfait", n'est ce pas aussi une façon déguisée pour notre mental de juger? Et de se donner des excuses pour faire n'importe quoi avec notre libre-arbitre? :twisted:

Ensuite, il faut voir jusqu'où on étend la notion d'EDLN... Deva? Etres mythologiques?

Pour moi, les EDLN ont la fonction
- de faire avancer la nature, de la faire progresser dans l'espace temps :lol: selon les meilleurs chemins d'évolution, selon les indications perçues des grands champs "morphogénétiques" ou "évolutionnaires", au travers de tous les futurs possibles,
- et de prendre en compte toutes les infos, qu'elles soient techniques, émotionnelles, vitales... que l'expérience générera;
- et de tout faire remonter de la manière la plus précise dans la conscience des êtres qui , justement, ont une conscience plus élargie, plus expansée....

Et au passage, tout comme nous avec nos expériences propres, ils en tirent moyen d'évolution.

Mais contrairement à nous, leur osmose avec les règnes dans lesquels ils travaillent est beaucoup plus cohérente que nous et notre pseudo individualisme et tendance à tout saucissonner!
Ils sont. Ils ont une ou des "missions". Et ce qui se met en place EST, ni bien ni mal. Et ils adaptent l'exécution de leurs missions au temps présent.

Avoir des actes inconsidérés dans la nature, même sans en avoir conscience, aura des effets sur le monde invisible, un peu comme un saltimbanque avec cymbale et grosse caisse qui se déplacerait sur la scène d'un orchestre symphonique :roll: , ou comme des marmots qui courent partout lors d'"une conférence ou d'une messe à l'église :D
Couper sauvagement un arbre, déplacer un tas de compost, sauter à pieds joints dans une source... tout cela sans avoir prévenu les êtres invisibles, cela entraine des réactions. Petits êtres déboussolés, Deva courroucé... Certes l'amour peut apporter bcp de chose, et , finalement, dans notre imperfection à l'Amour, n'est-ce pas celui ou celle qui fait la boule qui en bénéficiera le plus ;)
Pour réparer, s'il y a demande de réparation, je dis bien s'il y a demande :!: , il faut regarder si une action corrective dans le monde matériel, là où nous sommes mobiles, n'est pas plus efficace.

Je me suis retrouvé avec un dragon de courant tellurique me montrant sa patte "blessée" de mon fait , inconsciemment, les jours précédents. Mais il avait accepté, comme un parent devant un gosse qui avait fait une connerie et qu'il fallait que l'apprentissage soit.
Je me suis retrouvé avec des Korriganed "décalés" car les infos que j'avais données d'eux sur un forum n'étaient pas suffisamment complètes à leur goût!!! Infos qu'ils ont complétées et que g diffusées.
J'ai senti une fois UNE sylphe descendue pour communiquer, irritée de ce que les assistants s'adressaient à elle comme à UN sylphe. Là, cela a été facile à rectifier.
J'ai une fois rencontré un EDLN (?) du feu qui s'est servi de moi pour me donner une leçon et pour une action de nettoyage psy sur un secteur. J'ai encore dans chacune de mes cellules le retentissement de son éclat de rire qd il a vu qu'il était arrivé à ses fins et que mon mental cartésien était en défaut!
J'ai subi l'attaque en règle d'un Deva de l'air dans une bourrasque, au plexus, lors d'une taille d'un noyer situé sur un vortex mais déjà bien blessé dans ses branches. Là, il a fallu , après récupération du KO, ré expliquer le but de mon action pour que cela soit accepté. Essayez d'amener votre enfant chez le dentiste! :mrgreen:
J'ai aussi visualisé des gardiennes de sources ou autres lieux de culte, blessées dans leur constitution énergétique par des formes de magie humaines, notamment CAtho.. Pas de ressentiment mais une immense douleur dans leur être, comme brûlé, lacéré, avec impossibilité de continuer à capter correctement les champs de Vie ou de faire leur travail sur le lieu où elles étaient attachées.
Une fois, dans ma campagne asséchée, les nuages gonflés et une petite pluie sont arrivés. Une demande à Indra pour ouvrir les vannes. Réponse: une drache de 5mn suite à la demande, pour indiquer que cela est possible. Et retour immédiat au crachin. L'ordre divin était autre!

Parfois les EDLN communiquent avec moi par "émotion" interposée, comme un langage non verbal et dénué des conséquences de mobilisation des émotions. C'est une transmission d'info, à ce que je crois, directement de corps émotionnel à corps émotionnel. Parfois, ils communiquent également par l'envoi de parfums... En, général, c qd le travail ou l'état d'esprit dans lequel je suis est en accord avec le livre de la Vie..

M'enfin, comme dirait Gaston, c'est ce que j'ai constitué de mon point de vue! Je change régulièrement de lunettes, vu mon âge :ugeek:

Aor

Question subsidiaire à celle de la maladie des EDLN

par libelluleargentee » lun. 12 mars 2012 22:28

Bonsoir,

D'abord MERCI pour vos réflexions et réponses.

J'ai été interpellée par la réponse de Aor, qui nous dit avoir rencontré des EDLN ayant été martyrisés, blessés...
Ma question est donc (et pourtant j'essaie de me dire, merci JP: ne pas humaniser leurs sentiments): peuvent-ils éprouver un ressentiment durable, du chagrin, peuvent-il ressentir du désespoir (de ne pas être "entendus" par nous les humains). J'avais cru comprendre qu'ils peuvent être en colère, et que celle-ci peut disparaitre (ou se résorber) après "explication"/ "éclaircissement"/ excuses de notre part... Si nous formons des boules d'amour et les envoyons à notre environnement (comme mon ressenti n'est pas très affiné concernant les EDLN) sans chercher à l'envoyer spécifiquement à des EDLN, cela suffirait-il à "réparer", réharmoniser les choses?? A alléger notre entourage physique et non physique? Boule d'amour, boule d'amour, boule d'amour, et hop, ça va mieux pour tous??

Vos réponses appellent beaucoup d'autres réflexions, mais je crois que je vais m'en tenir là.

Une dernière chose: si tout est parfait dans l'ordre du monde, dans tout ce qui nous arrive tant en "bien" qu'en "mal" (ceux-ci inexistants à un plan autre, plan "supérieur" faute d'un meilleur terme, sans implication de hiérarchie), alors ce qui arrive aux EDLN aussi est parfait, et leurs épreuves peuvent aussi les aider à "travailler", "évoluer", "avancer"?

Je mets beaucoup de guillemets, hein, mais les mots peuvent être de si redoutables pièges!

Merci à notre communauté et bonne soirée
MJ

Haut